• JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

    JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

    Je ne sais pas te louer, Seigneur :
    Et pourtant, Tu m'appelles sans cesse à la louange !

    Ma bouche, qui ne profère souvent qu'insanités ou futilités,
    Se tait soudainement devant Ta Tout Puissance et Ta Bonté....
    Ecrasée par son iniquité...

    JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

    Que Ta Sagesse, Seigneur, m'éclaire et m'instruise.
    Dans Ta grande Miséricorde, Seigneur, sans cesse Tu m'appelles :

    Ah que je T'entende !
    Mon âme est effrayée par toutes mes pensées.
    Elle est si petite et si fragile : saura t-elle Te contenir ?

     

    JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

    Mon Père Bien-Aimé,
    "Tu ne rejettes pas le malheureux dans sa misère" (ps 21,25)

    Je Te cherche, Seigneur, viens à mon aide !
    "Car sans Toi, je ne puis rien faire" (St Jn 15,1-8)
    Que Ta Parole demeure en moi.
    Qu'elle fasse son nid dans mon cœur si durci,
    si aveuglé de vanité, si gonflé de son orgueil...

    Car Tes idées, Seigneur, sont si loin des miennes !

     

    JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

    Je voudrais tant porter du fruit, mais ai-je trop désiré
    que Tu t'accommodes de mes projets ?
    T'enfermer dans ma réalité ?

    Mon âme est déchirée :
    Comment Te laisser être Dieu dans cette âme si étriquée ?

     

    JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

    Ô Jésus, si doux et humble de cœur :
    Emonde mon sarment
    que je puisse demeurer et grandir en Toi, avec Toi et pour Toi
    !

    Sans Toi, je ne suis rien,
    Ô Toi qui contient tout et renouvelle Tout !

     

    JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

    Dans mon arrogance,
    Ai-je voulu Te rendre débiteur (Que sais je ?) par toutes mes actions
    ?

    J'espérais en Ta délivrance,
    Et souvent j'ai rugi, déçue, désemparée.

    Devant Toi, j'ai perdu pieds,
    Angoissée, meurtrie.

     

    JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

    Je voudrais tant apprendre à Te louer, Seigneur,
    Car sans Toi, mon cœur dépérit !

    Par pitié, Seigneur, délivre-moi de mon impuissance !

    Rends-moi l'ivresse de Ta Présence
    Qui fût un temps ma jouissance,
    Avant de tomber dans la laborieuse diligence...

     

    JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

    Voici que je Te cherche, Seigneur,

    "Vers les eaux tranquilles, mène-moi,
    Conduis-moi vers le juste chemin
    Fais-moi revivre !

    "Que ton bâton me guide et me rassure
    Que j'habite ta Maison, Seigneur,
    Pour la durée de mes jours" (Ps 22(23)

    Luciole

     

     

    JE NE SAIS PAS TE LOUER, SEIGNEUR !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « "NOTRE PERE" chanté par Andréa Bocelli et Choeur Momon du TabernacleME GORGER DE TON AMOUR »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Mars 2014 à 09:54

    Et toi, qu'attends tu de lui? Il faut bien comprendre, rien ni personne n'attendent de toi c'est toi qui choisit de donner ou ne pas donner, en amour comme en amitié, il est des choses spirituelles comme des choses matérielles, on est généreux à divers niveaux et notre seul juge est nous même

    amicalement

    Claude

    2
    Lundi 24 Mars 2014 à 22:58

    Bonsoir Claude

    Tout d'abord je te remercie de ton partage.

    La louange est extrêmement importante : la finalité de notre vie étant de louer Dieu après notre mort. St Augustin déclare que "la méditation, dans notre vie présente, doit consister à louer Dieu, car l'allégresse de notre vie future sera une louange ; et personne ne peut-être adapté à la vie future s'il ne s'exerce pas dès maintenant;"

    La prière de louange est une participation à la liturgie céleste.

    Voilà pourquoi j'y tiens tant ! Mais marcher sur le Chemin de Jésus n'implique pas forcément une justesse permanente de nos attitudes, et que, malgré tous nos efforts et malgré notre Foi, tout n'est pas toujours rose ! Des failles apparaissent qui nous laissent désemparés...Par la Foi, je sais que c'est provisoire, et que cet état de fatigue souvent, de dénuement, nous provoque à aller de l'avant. Dieu se fait proche à un certain moment donné pour nous encourager. Puis Il s'éloigne et se cache de nouveau... pour nous apprendre à sortir de nos routines, de nos certitudes... et même de nos engouements... pour nous amener au-delà vers Lui dans une recherche purifiée de nos lourdeurs, pour nous alléger afin de pouvoir nous élever davantage vers Lui, de savoir nous dépouiller du vieil homme pour aller vers l'Homme nouveau en nous en Jésus Christ vers le Père.

    Les louanges dépassent les frontières de la prière ! C'est souvent un continent inconnu de beaucoup de chrétiens, tout simplement parce qu'ils ne l'ont pas appris ! La récitation des prières, le chapelet, l'intercession et la demande, la lecture des Ecritures et Psaumes... font partie de leur quotidien, mais pas la louange et l'oraison....

    C'est ce que j'aie voulu souligner ! On découvre ce nouvel horizon passionnant souvent lorsque l'on fait connaissance avec un mouvement charismatique. et là, c'est fréquemment la surprise ! Passer tout un après midi dans la louange et la méditation dans un Sanctuaire est une découverte totale !

    Mais cela passe par un chemin de prise de conscience de nos faiblesses, de nos erreurs d'ajustement à Dieu, et de "nos iniquités" où l'on se sent bien petit et bien fragile devant la Grandeur de l'Amour de Dieu pour nous..... et souvent, les confessionnaux sont pris d'assaut par des files d'attente impressionnantes ! Car c'est seulement délivrés de tous nos fardeaux que nous pouvons entrer dans la louange. C'est une expérience passionnante, mais il faut "savoir quoi dire" !
    Savoir dire "merci" est relativement facile, mais louer est tout autre chose !

    Heureusement pour nous, "là où le péché a proliféré, la Grâce a surabondé" (Romains 5,20). Ce que j'attends de Dieu ? Qu'Il m'aide à m'élever vers Lui le plus possible, dans l'Aujourd'hui de ma vie...Nos actions, nos prières, nos efforts ne sont pas suffisants. Seule sa Grâce peut y parvenir !

    Ce que j'appelle "la laborieuse diligence" peut  souvent, d'ailleurs, nous apporter une certaine suffisance, un contentement de soi qui nous font "louper la Rencontre", "vouloir rendre Dieu débiteur" ! Seule la Grâce peut nous aider à en sortir pour nous élever dans la louange... en fait, c'est un décentrement de soi vers le Tout Autre, par la Foi et avec l'Esprit Saint....

    Et si nous sommes "seuls juges de nous mêmes", la Miséricorde de Dieu est heureusement  plus forte que notre propre jugement.... Dieu est seul juge !  Il est le Seul à "savoir sonder les reins et les cœurs"... et il faut nous exercer justement à sortir de nos propres jugements pour nous abandonner au Sien ! Notre propre jugement est souvent conditionné par notre petite enfance, par le regard des autres, par nos échecs,  et notre culpabilité qui n'est pas de Dieu .... Par contre, il est indispensable de savoir reconnaitre ses erreurs pour pouvoir corriger la trajectoire.... car la Rencontre avec Dieu et être dans son intimité est le véritable but du Chrétien, souvent par le biais de la louange !

    J'espère avoir répondu à tes questions, cher Claude.

    Bien amicalement

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :