• LE SENS DU JEUNE Isaïe 58,1-9 ; St Matthieu 9,14-17

    LE SENS DU JEUNE Isaïe 58,1-9 ; St Matthieu 9,14-17

    Isaïe 58,1-9 :
    "Parole du Seigneur. Crie à pleine gorge ! Ne te retiens pas ! Que ta voix résonne comme le cor ! Dénonce à mon peuple ses fautes, à la maison de Jacob ses péchés. Ils viennent me consulter jour après jour, ils veulent connaître mes chemins. Comme une nation qui pratiquerait la justice et n'abandonnerait pas la loi de son Dieu, ils me demandent de leur faire justice, ils voudraient que Dieu se rapproche. "Pourquoi jeûner si tu ne le vois pas ? pourquoi nous mortifier si tu l'ignores ?"
    Oui, mais le jour où vous jeûnez, vous savez bien trouver votre intérêt, et vous traitez durement ceux qui peinent pour vous. Votre jeûne se passe en disputes et querelles, en coups de poings sauvages. Ce n'est pas en jeûnant comme vous le faites aujourd'hui que vous ferez entendre là-haut votre voix.
    Est-ce là le jeûne qui me plaît ? Est-ce là votre jour de pénitence ? Courber la tête comme un roseau, coucher sur le sac et la cendre, appelles-tu cela un jeûne, un jour bien accueilli par le Seigneur ?
    Quel est donc le jeûne qui me plaît ? N'Est-ce pas faire tomber les chaînes injustes, délier les attaches du joug, rendre la liberté aux opprimés, viser tous les jougs ? N'Est-ce pas partager ton pain avec celui qui a faim, recueillir chez toi le malheureux sans abri, couvrir celui que tu verras sans vêtement, ne pas te dérober à ton semblable ?
    Alors ta lumière jaillira comme l'aurore, et tes forces reviendront rapidement. ta Justice marchera devant toi, et la gloire du Seigneur t'accompagnera. Alors, si tu appelles, le Seigneur répondra : si tu cries, il dira "ME VOICI"

     

    LE SENS DU JEUNE Isaïe 58,1-9 ; St Matthieu 9,14-17

     

    St Matthieu 9,14-17 :
    "Alors les disciples de Jean vinrent le trouver, et lui dirent "Pourquoi, tandis que les Pharisiens et nous, nous jeûnons souvent, vos disciples ne jeûnent-ils pas ?" Jésus leur répondit : "Les amis de l'Epoux peuvent-ils s'attrister pendant que l'Epoux est avec eux ? Mais viendront des jours où l'Epoux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront. Personne ne met une pièce d'étoffe neuve à un vieux vêtement ; car elle emporte quelque chose du vêtement, et la déchirure en est pire. On ne met pas non plus du vin nouveau dans des outres vieilles ; autrement, les outres se rompent, le vin se répand et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans les outres neuves, et tous les deux se conservent"

    LE SENS DU JEUNE Isaïe 58,1-9 ; St Matthieu 9,14-17

     



    Dans Matthieu 9,14-17 :

    Les disciples de Jean-Baptiste sont étonnés. Ils reprochent à Jésus de laisser ses disciples sans discipline : "pourquoi ne jeûnent-ils pas  comme nous ?"
    Jésus ne contredit pas leur pratique du jeûne, ni les bienfaits spirituels qu'ils peuvent en retirer.

    Il leur répond simplement qu'il n'est pas logique de jeûner tant qu'Il est là, avec eux. Que la Joie prime tant qu'ils sont avec "l'Epoux", avec Dieu...

    "Les amis de l'époux" étaient les jeunes gens, joyeux et complices, qui allaient en cortège chercher la fiancée chez ses parents pour la conduire à la maison de son époux. Ils assistaient à toutes les réjouissances de la Noce.

    Jésus est le Divin Fiancé tant attendu dans l'Ancien Testament et le peuple élu, qui contracte un mariage spirituel avec l'Eglise. La grandeur des Noces s'étend sur l'Humanité toute entière. Les Apôtres sont "les amis de l'Epoux" et se réjouissent avec Lui. Jésus peut-il demander à ses amis de jeûner pendant ses "Noces Nuptiales" ?

    Quand l'Epoux leur sera retiré, alors oui, ils jeûneront !

    LE SENS DU JEUNE Isaïe 58,1-9 ; St Matthieu 9,14-17

    Pourquoi jeûneront-ils ?

    Parce que commenceront pour eux des dures temps de tristesse, de privations de toutes sortes, de persécutions... voir le martyre...

     

    LE SENS DU JEUNE Isaïe 58,1-9 ; St Matthieu 9,14-17

    Et Jésus d'expliquer qu'à la Loi ancienne (le vieux vêtement), on ne peut coudre une pièce d'étoffe neuve (les pratiques de la Loi Nouvelle apportées par Jésus), sinon une "déchirure" (une dualité en soi) en résulterait.

     

    "On ne peut greffer sur une humanité déchirée par le péché le bout de tissu neuf de la Nouveauté que l'Epoux est venu apporter.

    On ne peut introduire du vin nouveau dans les vieilles outres d'une humanité fragilisée par ses égarements loin de son Dieu.

    En Jésus Christ, la Grâce de Dieu n'est pas venue recoller les morceaux cassés. Elle est venue tout changer !

    La Puissance est telle qu'il ne peut en être autrement ...

    Voilà le véritable sens du salut :

    Etre totalement transformé, renouvelé, recréé à l'image
    et à la Ressemblance de Dieu !

    Voilà le fruit des Noces de l'Agneau de Dieu avec l'Humanité,
    avec tout homme !

    Désormais unis au Fils de Dieu, nous sommes devenus Enfants du Père Céleste et nous communions à la Vie Divine Trinitaire.

    Impossible de trouver un compromis avec cette radicale nouveauté !

    l'Accueillir, c'est accepter que disparaisse en nous tout ce qui relève du vieil homme pour faire place à la nouveauté du salut apporté par Jésus Christ.

    LE SENS DU JEUNE Isaïe 58,1-9 ; St Matthieu 9,14-17Au jour de notre Baptême, quelque chose de radicalement nouveau s'est opéré dans notre être, et fait de nous des créatures nouvelles totalement renouvelées dans la Mort et la Résurrection de Notre Seigneur.
    Un Homme nouveau est venu à la vie avec des désirs qui le stimulent en vu de Celui qui est le Bien, la Vérité et la Vie"

    (Extrait en "" : http://homélies.fr - Frère Elie - magnifique site que je recommande vivement !)

     

    LE SENS DU JEUNE Isaïe 58,1-9 ; St Matthieu 9,14-17

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     




    « LES PAROLES DE CONNAISSANCELE SENS DU JEUNE AUJOURD'HUI PENDANT LE CAREME »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Mars 2014 à 08:54

    Je te souhaite un doux dimanche plein de bonheur et de soleil! gros bisous

    2
    Dimanche 9 Mars 2014 à 12:13

    Bonjour ma douce May
    Je t'envoie la Beauté majestueuse de nos arbres en fleurs, surtout celle des amandiers de notre Var qui ravissent l'âme en ce moment ! C'est ma saison préférée qui arrive à grands pas, avec un soleil éclatant et un ciel d'azur..... Je suis en pull dehors ! La Joie est dans l'air !
    Merci tout plein pour ta jonquille, qui remplace toutes les nôtres absentes du jardin, qui ont été mangées par des hordes de sangliers ! Le jardin a été complètement saccagé ! Ne reste plus rien ! De colère, mon mari a complètement rasé les plate-bandes...

    Plein de bisous, douce amie, et bon Dimanche à toi aussi et à ta famille.

    3
    Mardi 11 Mars 2014 à 07:30

    Merci pour ton passage chez moi

    et merci pour ce texte d' Isaïe que j'avais complètement oublié

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Jeudi 13 Mars 2014 à 20:54

    Ah merci Gazou ! Je découvre ton message un peu tard, mais j'étais absente ! Un peu bousculée en ce moment....

    Je suis vraiment contente de ton intérêt pour cet extrait d'Isaïe .... Au moins, mon "travail" sert à quelque chose...

    Je viens de créer un nouveau blog personnel, dans lequel je taperais tous mes écrits, contes et poésies....

    http://le-petit-monde-de-luciole.eklablog.com

    A bientôt gazou . Je t'espère en forme pour bien profiter de temps radieux....

     

     

     

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :