•  Je me lance dans une étude de l'Evangile de St Marc

    Je vais essayer d'en publier un résumé de toutes les étapes

    Si vous voulez me suivre, vous êtes le ou la  bienvenu(e) !

     

    PRESENTATION de ST MARC

     

    PRESENTATION de ST MARC

    Evangéliste, Evêque d'Alexandrie

    Mort vers l'An 75

     

    Né en Galilée, St Marc était probablement de la race d'Aaron.

    St Marc écrit un livre présentant la BONNE NOUVELLE concernant JESUS.

    • La Bonne Nouvelle que Jésus proclamait était :
      • "Grâce à Jésus, le Règne de Dieu arrive"
    • Mais les Evangélistes proclament :
      • LES PAROLES et LES ACTES  de Jésus comme "BONNE NOUVELLE" ou "EVANGILE"

     

    Avant l'Evangile de St Marc, il existait des récits :

    • oraux d'abord, puis écrits - qu'on appelle "LES SEQUENCES",
      • Révélées par différentes communautés, sur les "Miracles de Jésus", les "Paraboles" dites par Jésus, et d'autres récits...

     

    Les Evangélistes vont recueillir ces "séquences" déjà formées,

    • Vont y ajouter des épisodes qu'ils ont vécus ou recueillis,
    • Puis vont former comme un "film" sur Jésus, et également sur les Communautés dans lesquelles ils sont nés....

     

    Marc a été le PREMIER a écrire un LIVRE qui regroupe toutes ces séquences,

    • Qui offre une vision, plus théologique qu'historique, sur Jésus tel que Marc et la Communauté dont il est le Porte-Parole L'ont vu.

     

    Ce premier Evangile de St Marc a été écrit à Rome vers 70,

    • Reprenant la Prédication de Pierre, à la demande des Chrétiens de Rome afin de la fixer par écrit.

     

    La Communauté de Marc est composée d'Anciens Païens a

    • Auxquels Marc est obligé de traduire les mots araméens et les coutumes juives.

     

    C'est une Communauté menacée et persécutée.

    • L'Eglise de Rome sous Néron est particulièrement persécutée.
    • Pierre est d'ailleurs martyrisé en 64 !

     

    Jean était le nom hébreu de Marc.

    • Il prit le surnom de Marc (nom romain) pour faciliter ses relations avec le monde païen et le monde romain.

     

    Les 1ers Chrétiens se réunissaient souvent dans la Maison de la Mère de Marc (Marie, sans doute veuve) à Jérusalem (qui servit de refuge à Pierre après sa sortie de prison)

     

    Vers l'An 44, Marc part avec PAUL et BARNABE (cousin de Marc) à Antioche, puis à Chypre et en Pamphylie. Les quittant à Pergé en Pamphilie pour retourner chez sa mère, ce qui fâcha Paul, pour repartir pour Chypre avec Barnabé.

     

    En 62 Paul et Marc se réconcilient :

    • Paul reconnait les grandes qualités de Marc, lui demande de venir auprès de lui alors qu'il est en captivité à Rome, pour le Ministère d'Evangélisation. Paul l'envoie en Mission en Asie Mineure, pour finalement le rappeler près de lui.

     

    Compagnon de Paul, Marc a donc eu la chance d'entendre souvent Paul évoquer "son Evangile"

     

    A la mort de Paul, Marc devint le SECRETAIRE de PIERRE :

    • Pierre, reconnaissant ses grands mérites, l'appelait "son fils spirituel". Ce qui laisse à penser que Marc a été baptisé par Pierre.

     

    Ainsi Marc a-t-il eu la chance de croiser deux des figures centrales du Christianisme primitif:

    • De Paul, il a certainement reçu cet Evangile impétueux centré sur la Mort et la Résurrection de Jésus
    • De Pierre, Il a accueilli le Parcours Historique de Jésus, tel que le Premier des Apôtres le prêchait.

     

    C'est par Marc qu'il faut commencer une étude des Evangiles :

    • C'est le plus court et le plus simple, le plus vivant et le plus spontané ainsi que le plus près de la réalité ! Marc écrit avec beaucoup de sincérité.

     

    Les récits de Marc sont toujours très concrets, parsemés de traits pris sur le vif :

    • Ses verbes au présent rend le récit très actuel.
    • Marc est un PROFOND THEOLOGIEN
    • Et c'est à la Lumière de Pâques qu'il relit la Vie de Jésus.

     

    Marc a voulu raconter simplement :

    • La Mission publique du Fils de Dieu
    • Sa Prédication avec ses suites
    • Et la Mort de Jésus, qui en était le point décisif.

     

    Il a voulu rapporter également la plus importante de toutes les Histoires :

    • Celle de l'INTERVENTION de DIEU en la PERSONNE de SON FILS !

     

    Il écrit en Grec, langue dominante dans l'Empire de Rome, que même le peuple comprenait.

     

    Dans cet Evangile, Marc montre Jésus, Fils de Dieu :

    • Qui commande en Maître souverain à la Nature, à la maladie, aux démons, à la mort et aux hommes.
    • Un Jésus qui, également, à le POUVOIR de REMETTRE LES PECHES et la MAITRISE sur le SABBAT.
    • Jésus choisit pour compagnon qui Il veut, et parle à tous en CHEF !
    • Il prédit l'Avenir et marche avec une fermeté tranquille au destin que lui assigne son Père.

     

    Tant de Grandeur dans Ses Actes, tant de Sagesse dans Ses Paroles :

    • Suscitent autour de Lui l'étonnement, la crainte, l'admiration, la stupeur...

     

    Mais Jésus est aussi FILS de l'HOMME :

    • Qui se laisse envahir par la colère comme par la pitié, qui gourmande les siens mais prend les enfants dans ses bras et les bénit.
    • Il éprouve des sentiments d'affection comme il peut rudoyer... et flagelle les Pharisiens et les Scribes pour leur orgueil et leur hypocrisie....

     

    JESUS EST UN VIVANT PARMI LES VIVANTS !

     

     

    Très attachés à leur Maître, les Apôtres, juifs plein des préjugés du "messianisme temporel":

    • Vont se montrer jaloux, avides des 1ères places, peureux, fuyards, d'esprits et de coeurs étroits et souvent inintelligents envers les Actes et les Paroles de Jésus....

     

    Marc montre un Jésus qui se déplace beaucoup, sans cesse "EN ROUTE" !

    • La Bonne Nouvelle de Jésus s'adresse aussi bien aux païens qu'aux juifs (qui La refusent).

     

    Marc donne un cadre très simple à la vie de Jésus

    • Préparation du Ministère de Jésus en Galilée : Baptême dans le Jourdain (1,1-13)
    • Ministère de Jésus en Galilée : Prêche en Galilée (1,14 à 7,23)
    • Voyage de Jésus HORS Galilée (1,14 à 10,32)
    • Ministère de Jésus à Jérusalem : Prêche à Jérusalem (11 à 13)
    • Passion et Résurrection de Jésus à Jérusalem (14 à 16,8)
    • Annonce du Regroupement des Apôtres en Galilée par l'Ange de la Résurrection (16,7)

     

    L'ACCUEIL à la Bonne Nouvelle est plus favorable dans les pays à majorité païenne :

    • Que dans les pays à majorité juive, car les juifs restent très attachés à la Loi de Moïse.
      • La GALILEE s'oppose à JERUSALEM qui est hostile à la Prédication Evangélique.
      • La Galilée devient donc un symbole d'espérance et d'ouverture

     

    Marc ouvre un sillon comme référence normative de l'Eglise, qui inspirera de façon décisive les deux Evangiles de Matthieu et de Luc.

     

    Marc reçut de Pierre la mission spéciale d'évangéliser Alexandrie, l'Egypte et d'autres provinces africaines.

    • Marc aurait été le fondateur de l'Eglise d'Alexandrie
    • Pierre établit les Eglises d'Egypte, avec Celle d'Alexandrie par Marc, son disciple.
      • car Pierre s'occupait de l'Italie et des nations environnantes...

     

    La nouvelle extension que prit la Foi en la présence de Marc, ses conversions nombreuses provoquées par ses miracles, lui valurent de nombreux ennemis.

    • Il fut saisi et traîné, une corde au cou, dans un lieu plein de rochers et de précipices.
    • Après ce douloureux supplice, ramené en prison, il fut consolé par un Ange puis par Jésus.
    • Le lendemain, on recommença le supplice jusqu'à sa mort.

     

    L'attribut de St Marc est le LION, car son Evangile commence par la Prédication de St Jean-Baptiste dans le désert :

    • Et le lion est l'animal du désert

     

    PRESENTATION de ST MARC

    MERCI DE VOTRE VISITE

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    C'EST NOËL !

     

    C'est NOËL !

     

    Voici venir Dieu en son Humanité !
    Voici venir l'Amour qui vient nous sauver,
    Lui l'Emmanuel, "Dieu avec nous"
    Source de Toutes Grâces en nos jours
    Au coeur de ce monde durci, desséché.

     

    C'EST NOËL !

    Ô Toi, le Tout-Puissant, dans ce Nouveau-Né,
    Que l'on berce dans ses bras, émerveillé,
    En écoutant son doux gazouillis,
    Avec Toi, nos coeurs chantent la Vie
    Et toujours s'élèvent vers l'Infini....

     

    C'EST NOËL !

     

    Tu nous appelles au Banquet Eternel !

     

    C'EST NOËL !

     

    En Toi nos âmes blessées se confient.
    Nous voulons Te parler comme à un Ami.
    Ô Toi, Lumière de nos nuits,
    Viens nous libérer de ce qui nous divise.

     

    C'EST NOËL !

     

     Sans cesse nous T'avons cherché,
    Et Tu es venu nous trouver
    Dans nos nids douillets, dans nos foyers.
    Que jamais Tu ne trouves nos portes fermées,
    Et ne voir dans Noël que fêtes et jouets

     

    C'EST NOËL !

     

    Donne-nous le goût de T'adorer, de prier,
    Apprends-nous à aimer, à partager,
    Efface nos rancoeurs, renouvelle nos coeurs,
    Fais germer en nous le Bonheur,

    Par delà nos vies préfabriquées !

     

    C'EST NOËL !

     

     C'est Noël !
    Voici venir l'Espérance,
    C'est Jésus dans ses langes !

     

    C'EST NOËL !

     

    Adorons le Divin Enfant,
    Qui se donne sans défense !

     

    C'EST NOËL !

     

    Ô Marie, Mère de Dieu, Merci !
    Merci d'avoir dit "OUI" !

     

    Luciole 83

     

    C'EST NOËL !


    6 commentaires
  •  

     

     

    "QUI EST LE PLUS GRAND ?" Mat 18,1-10

     

    "QUI EST LE PLUS GRAND ?"

    St Matthieu 18,1-10

    Un Homme redevient enfant par la simplicité, l'humilité...

     

    "QUI EST LE PLUS GRAND ?" Mat 18,1-10

    "Les Anges dans les cieux

    voient sans cesse la Force de mon Père qui est aux Cieux"

     

     

    "QUI EST LE PLUS GRAND ?" Mat 18,1-10

     

    "A ce moment-là, les disciples s'approchèrent de Jésus et Lui dirent : "Qui est donc le plus grand dans le Royaume des Cieux ?e

    Alors Jésus appela un petit enfant ; Il le plaça au milieu d'eux, et Il déclara :
    "Amen, Je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le Royaume des Cieux.
    Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon Nom, Il m'accueille , Moi !

    Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car Je vous le dis, leurs Anges dans les Cieux voient sans cesse la Face de mon Père qui est aux Cieux".

     

     

    "QUI EST LE PLUS GRAND ?" Mat 18,1-10

     

    LES ANGES GARDIENS

     

     En grec, "Ange" signifie "MESSAGER", tandis que l'"Evangile" est "LE BON MESSAGE".

    Nos Anges Gardiens sont, pour nous et auprès de nous, des Messagers joyeux de la Bonne Nouvelle.

    Ils nous soufflent le Bon Message, ils nous aident à faire les bons choix, ceux de la vie et non de la mort.

    "Chaque fidèle, écrit St Basile au 4ès, a, à ses côtés, un Ange comme protecteur et pasteur pour le conduire à la vie" (Catéchisme Catholique n° 336"

    Nos Anges interviennent auprès de nous au Nom de Dieu, sous son Autorité ... Ils sont les Envoyés de Dieu qui assurent auprès de nous une PRESENCE FRATERNELLE.

     

    Le Messager du Seigneur est envoyé "EN AVANT", "DEVANT TOI" !

    Il montre le Chemin et guide le peuple sur la route.

    Nous avons tendance à croire que notre Ange gardien se tient derrière nous pour nous protéger et nous soutenir.

    Alors qu'en fait, l'Ecriture nous le montre tourner vers l'Avenir, vers le Chemin à vivre, vers la Route à inventer  sur laquelle Dieu nous précède et où, inlassablement, Il nous attend !

    (Prions en Eglise)

     

    ÊTRE COMME UN PETIT ENFANT : LEÇON D'HUMILITE !

    Sur la route de Capharnaüm, les apôtres ont discuté entre eux pour savoir quel serait le plus grand dans le Royaume des Cieux.

    En fait, il s'agit davantage du Règne terrestre du Messie dans leurs esprits, qu'ils se représentaient selon les idées des Juifs de leur temps...

    Les marques de préférence de Jésus données à Pierre, à Jacques et à Jean semblaient exciter en eux des susceptibilités secrètes ...

    D'où leur question : "Qui est le plus grand...." ?

     

    Jésus répond en leur donnant une leçon d'humilité.

    Il replace leur question véritablement dans le Royaume des Cieux , et donne préalablement les conditions d'accès à Celui-ci :

    - "Se convertir et devenir comme des enfants" :

    Au 1er siècle, les enfants ne sont pas des êtres humains pleinement achevés, incapables d'étudier la Loi, donc incapables de jugement, et totalement dépendants des autres.

    Se convertir et devenir comme des enfants, c'est donc se comprendre comme NON AUTONOME et NON SUFFISANT.

    - Être le plus grand, c'est s'abaisser comme cet enfant !

    "Si vous ne quittez pas vos pensées d'ORGUEIL et d'AMBITION, si vous ne donnez pas à votre esprit une direction nouvelle...

    "Si vous ne devenez pas semblables à de petits enfants, non pas par une certaine "innocence", mais plutôt par l'HUMILITE, vous n'entrez point dans le Royaume des Cieux."

    - "Plus vous vous ferez petit sur la terre, plus vous serez élevé dans le Ciel !"

     

    En Matthieu 2, Jésus a été désigné 9 fois comme "enfant" (2,8-9-11-13-144-20-21), totalement dépendant des autres  :

    - Il a, dans sa Chair même, expérimenté l'ABAISSEMENT et le DENUEMENT
     
    (voir Mt 18,4 et Ph 2,8)

    - Qui font de Lui "le Plus grand" dans le Royaume des Cieux".

     

    Recevoir un enfant, c'est LE recevoir LUI-MÊME !

    - En mon Nom, par amour pour Moi, c'est Moi que vous recevez 

    - Ce que l'on fait aux membres de son Corps Mystique,  le Sauveur le regarde comme fait à Lui-même.

    Les "petits'" sont d'abord :

    - les enfants proprement dits,
    - et ensuite les chrétiens humbles et simples...

    Ces enfants et ces chrétiens sont les membres de son Corps Mystique...

     

    Il s'agit de ne pas faire chuter les "petits" qui croient au Christ !

    - "Scandaliser" est lié au rejet de Jésus (11,6 ; 13,57, 15,12 ; 26,31) et à l'apostasie (13,21 ; 24,10)...

    - "Scandaliser" l'un de ces "petits" revient donc à les séparer de la Bonne Nouvelle en voulant en faire autre chose qu'un "enfant", un "petit" en le replaçant sous le joug d'une loi de la puissance, de la performance, de la grandeur.

    - "Scandaliser" un de ces "petits" qui croient en Jésus, c'est en somme le conduire à se poser la question : "Qui est le plus grand dans le Royaume des Cieux ?".

    Car le monde fonctionne selon la logique de la grandeur et de la primauté : il ne peut en être autrement.

     

    Malheur donc à l'homme par qui le scandale arrive,

    -c'est à dire malheur au disciple s'il est dans cette logique et s'il y entraîne un autre : il n'est pas dans le Royaume des Cieux !

    - Vu la corruption du monde, celle de notre nature et notre penchant au mal, il est inévitable que des scandales arrivent. Celui qui provoque le scandale est toujours coupable, car la volonté de l'homme est intacte et on peut toujours essayer de résister à la tentation. Il y va de notre salut éternel

     

    Il ne faut pas mépriser les "petits",

    - car ils sont devant la Face même du Père céleste !

    - Le Père céleste est allé les chercher Lui-même (v 12-14)... Le "petit" est la "brebis égarée " (comme celle de 9,35 et comme les disciples "des brebis au milieu des loups" 10,16)

    - De même que Jésus est venu appeler les pécheurs et non les justes, de même le Père céleste s'intéresse prioritairement à "la brebis égarée"

    - Il ne faut donc qu'aucun de ces "petits" ne se perde (v 14)...

    Les "petits" ont donc une grande valeur aux yeux de Dieu.

    En effet,

    a) le Seigneur les confie à la garde des Anges qui entourent son Trône et voient sa Face dans le Ciel

    b) le Fils de l'Homme est venu pour les sauver et la Volonté du Père est qu'aucun d'eux ne se périsse.

    c) Il y a plus de joie dans le Ciel pour la brebis égarée retrouvée par Jésus et qui se convertit, que pour toutes celles qui ne se sont pas égarées....

     

    "QUI EST LE PLUS GRAND ?" Mat 18,1-10

    Jésus vous aime  - Alléluia !

    Bisous

     

    Bibliographie :

    - Magnifique Livre "Le Nouveau Testament commenté" (sous la direction de Camille Focant et Daniel Marguerat -  Ed Bayard)

    - "Les Saints Evangiles" (par le Chanoine Crampon)

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12

     

    "LE FILS DE L'HOMME A AUTORITE

    POUR PARDONNER SUR LA TERRE"

     

    Saint Marc 2,1-12

     

    Quelques jours après la guérison d'un lépreux, Jésus revint à Capharnaüm, et l'on apprit qu'il était à la maison. Tant de monde s'y rassembla qu'il n'y avait plus de place, pas même devant la porte et Il leur annonçait la Parole.
    Arrivent des gens qui lui amenèrent un paralysé, porté par 4 hommes. Comme ils ne peuvent L'approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de Lui, ils font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé.

    Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : "Mon enfant, tes péchés sont pardonnés."

    Or, il y avait quelques scribes, assis là, qui raisonnaient en eux-mêmes ! "Pourquoi celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème. qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ?"

    Percevant aussitôt dans son esprit les raisonnements qu'ils se faisaient, Jésus leur dit : "Pourquoi tenez-vous de tels raisonnements ? qu'est-ce qui est le plus facile ? Dire à ce paralysé : "Tes péchés sont pardonnés", ou bien lui dire : "Lève-toi prends ton brancard et marche ?"

    Eh bien, pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a autorité pour pardonner les péchés sur la terre... - Jésus s'adressa au paralysé - Je te le dis, lève-toi, prends ton brancard, et rentre dans ta maison."

    Le paralysé  se leva, prit aussitôt son brancard, et sortit devant tout le monde. tous étaient frappés de stupeur et rendaient gloire à Dieu, en disant : "Nous n'avons jamais rien vu de pareil"

     

    Explications de l'Evangile

    suivant "Parole de Dieu Pour Chaque Dimanche"

     

    Après sa 1ère journée de Ministère à Capharnaüm, Jésus était partie quelques jours en Galilée... Puis Il revient "à la maison", sans doute chez Simon et André, à Capharnaüm.

    Jésus est assailli avant même son retour par les foules... Quel Dieu cherchait les foules ? Jésus se défiait de ses mouvements de foule... Il n'était pas dupe : les gens n'attendaient de Lui que des biens temporels ! des guérisons...

     

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12

    Jésus (en blanc-bleu) assaillit par la foule

     

    Mais quel est donc l'essentiel de la Mission de Jésus ?

    "Jésus leur annonçait la Parole"

     

    Les foules recherchaient le sensationnel, le miracle ...

    Alors que Jésus ne veut que les former, les éduquer et du vieil homme faire de l'autre un homme nouveau !

     

    Ce n'est pas par le "merveilleux", Il le sait, qu'Il y arrivera !

    Mais PAR LA PAROLE ! 

     

    Par le moyen d'une humble parole humaine, par la communication et le dialogue qui parlent au cerveau et au coeur, afin de créer entre eux "une communion spirituelle"...

     

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12

     

    Et c'est bien ce que fait Jésus le Dimanche, "son Jour", quand Il nous parle "La Parole"
    (texte grec de St Marc littéralement : Il nous parle LA Parole" !)

     

    Alors, les chrétiens qui arrivent en retard en ratant la Parole de Jésus ?

    Ils manquent ce qui tenait le plus à coeur à Jésus : "nous parler LA PAROLE" !

    Dieu parle et ils ne sont pas là !

     

     

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12 

     

    "Arrivent des gens qui lui amenèrent un paralysé, porté par 4 hommes. Comme ils ne peuvent L'approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de Lui, ils font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé...."

    Marc, Matthieu et Luc rapportent cette scène. Mais seul Marc donne tous ces détails ...

    Les maisons d'Orient sont des maisons à terrasse. On peut monter sur le toit par un escalier extérieur.

    Le plafond était formé de tiges de roseaux posées sur des poutres et recouvertes de boue séchée.

    Les 4 porteurs ont donc décidé de faire un TROU dans la terrasse et de descendre le malade avec 4 cordages.

    Pour Marc, ces détails sont comme une "image porteuse de sens"

     

    Ces scènes d'acrobaties TEMOIGNE de LA FOI des porteurs...

    et c'est LA FOI qui conditionne les miracles...

    Sans LA FOI, Jésus ne peut rien faire !

     

     

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12

    "Tes péchés sont pardonnés"

     

    "Voyant leur Foi, Jésus dit au paralysé : "Mon Fils, tes péchés sont pardonnés."

    Tiens, Jésus ne fait pas de miracle d'abord ???

    Non, Jésus refuse d'être "un Messie-miracles", Il ne veut pas donner dans le "sensationnel".

     

    Il accomplit ce pour quoi Il est venu sur terre :

    IL " PARDONNE" !!!

     

    Dieu donne bcp plus que ce que  l'Homme attend... car le paralysé n'attendait que sa guérison... Dieu lui donne GRATUITEMENT SON PARDON sans demande de la part du malade...

    Mais alors, le malade est toujours malade, paralysé de plus ? Il reste apparemment tel qu'il était auparavant !

    Quand nous supplions Dieu de nous délivrer de nos souffrances, et que rien ne change ?

    Si, regardons au niveau de la Foi et examinons nous !

    Tout est changé de L'INTERIEUR !

     

     

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12

    "Il blasphème ! qui peut donc pardonner les péchés sinon Dieu seul" ?

     

    "Or, il y avait quelques scribes, assis là, qui raisonnaient en eux-mêmes ! "Pourquoi celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème. qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ?".... 

    Jésus commence à peine de donner LA PAROLE que déjà Il est environné d'ennemis...

    Cinq oppositions violentes vont affronter Jésus aux scribes et aux pharisiens, "détenteurs de la vérité concernant la Bonne Religion..."

    Pour le PARDON des PECHES (Mc 2,1-12).. Pour les REPAS pris avec des PECHEURS (Mc 2,13-17)... pour son refus de JEUNER (Mc 2,18-22).... à cause du SABBAT VIOLE (Mc 2,22-28) ... puis pour INFRACTION à la LOI (Mc 3,1-6)

     

    Bref, LA BONTE DE DIEU EN PERSONNE, Jésus, est entouré d'adversaires !

    Voilà bien la PASSION qui se profile dès le départ de son Evangile....

     

    Jésus sera condamné par ces mêmes ennemis qui le surveilleront tout au long de Ses jours, de son quotidien... Imaginons nous un instant être sans cesse surveiller par des espions à la solde d'ennemis mortels !

     

    Jésus sera en PROCES jusqu'à LA FIN DU MONDE !

    (remarquons aujourd'hui comment on traite les "cathos" !)

     

     

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12

     

    "Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l'Homme a le "POUVOIR" de pardonner les péchés sur la terre.."

    Tiens, apparaît pour la 1ère fois le terme "Fils de l'Homme" dans la bouche de Jésus !

    Mais c'est en rapport avec une PROPHETIE MESSIANIQUE que tout le monde connaît :

    Daniel avait décrit un Fils de L'Homme qui viendrait sur les nuées du Ciel...


    "Voici venant sur les nués du ciel comme un Fils d'Homme.

    A Lui fut conféré pouvoir, honneur et royauté sur tous les peuples.

    Son pouvoir est un pouvoir à jamais, qui ne passera jamais,

    et son Royaue ne sera pas détruit"

    (Daniel 7,13-14)

     

    Avez-vous remarqué la répétition du  terme "POUVOIR" ? Dans la Bible, les répétitions ont bcp d'importance !

     

    CE MOT "POUVOIR" est UN MOT CLE !

     

    Et Jésus le souligne lui-même : Le Fils de l'Homme a le POUVOIR de pardonner les péchés" ... " de remettre les péchés"

     

    A quoi Jésus nous fait-Il donc allusion ?

    Ce POUVOIR, n'est ce pas celui du "JUGE de la FIN des TEMPS" ?

     

    Jésus re-citera DEUX FOIS cette même prophétie de Daniel :

    - pour annoncer la destruction du Temple (Mc 13,26)

    - au cour de son procès devant le Sanhédrin (Mc 14,62)

     

    MAIS ce "POVOIR" ne semble pas fait pour nous PUNIR  : 

    Mais "POUR PARDONNER" !!!

     

    Dans le CREDO : nous CROYONS A LA REMISSION DES PECHES ....

    Dès le début de l'Evangile, il nous est demandé de CHANGER d'IDEE sur DIEU !

    Le péché donne à Dieu l'occasion de nous MANIFESTER SON AMOUR. Même quand le pécheur ne se repent pas, le Seigneur lui pardonne et y met tout le prix à l'avance....

     

    Dieu DEVANCE même notre DEMANDE DE PARDON.

     

    "Oui, c'est alors que nous n'étions encore capables de rien, que le Christ, au temps fixé, est mort pour des pécheurs" (Romains 5,6)

     

     

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12

     

    "Je te l'ordonne, LEVE-TOI ! Prends ton brancard et rentre chez toi"...

    SE LEVER = SE REVEILLER, RESSUSCITER !

     

    Et c'est le SOIR MÊME DE PÂQUE,

    le SOIR de la RESURRECTION,

    que Jésus DONNERA à DES HOMMES le POUVOIR de remettre les péchés

    (Jean 20,23)

    TEL EST LE POUVOIR REEL de JESUS !

     

     

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12

     

    "Tous étaient stupéfaits et rendaient  Gloire à Dieu en disant : " Nous n'avons jamais rien de vu de pareil !"

    Toute liturgie pénitencielle se termine par une "LITURGIE d'ACTION de GRÂCE" !

     

     

    JESUS PARDONNE St Marc 2,1-12

     


    6 commentaires
  • 17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

    Jacob bénissant son fils Juda

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

    Bannière de la Tribu de Juda : remarquez le Lion au centre !

     

     

    JESUS NAÎTRA DANS LA TRIBU DE JUDA, en Judée à Bethléem

     

    "En ces jours là, Jacob appela ses fils et dit : 'Assemblez vous ! Je veux vous dévoiler ce qui vous arrivera dans les temps à venir. rassemblez-vous, écoutez, fils de Jacob,, écoutez Israël, votre père.

    'Judas, à toi, tes frère rendront hommage, ta main fera plier la nuque de tes ennemis et les fils de ton père se prosterneront devant toi. Juda est un jeune lion. Tu remontes du carnage, mon fils.
    'Il s'est accroupi, il s'est couché comme un lion ; ce fauve, qui le fera lever ? Le sceptre royal n'échappera pas à Juda, ni le bâton de commandement, à sa descendance, jusqu'à ce que vienne Celui à qui le pouvoir appartient, à qui les peuples obéiront."

     

    A partir du 15 Décembre,

    L'Evangile nous présente ce qui a précédé la naissance de Jésus : LES ÉVANGILES DE L'ENFANCE !

    La 1ère Lecture tirée de l'Ancien Testament correspond toujours avec l'Évangile du jour, tiré du Nouveau Testament ...

    Aujourd'hui, l'Évangile du jour est rapporté par St MATTHIEU (1,1-17) :

    "Généalogie de Jésus"..

    Et la Lecture qui y correspond nous présente à quel point, dans l'Ancien Testament,

    1) Jésus est bien Celui qui était attendu par Israël,
    2) Celui qui avait été promis de nombreuses fois dans l'Ancien Testament....

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

    Jacob appela ses fils : "Je veux vous dévoiler ce qui vous arrivera dans les temps à venir...."

    Testament de Jacob envers ses fils, dont la "généalogie" nous parlera dans l'Évangile de ce jour avec St Matthieu (1,1-17)...

    Le Peuple d'Israël, dès ses origines lointaines, a été invité par DIEU à ESPÉRER !
    ("je veux vous dévoiler ce qui vous arrivera dans les temps à venir...")

    Peuple TENDU vers l'AVENIR... qui SAIT que l'Histoire AVANCE, PROGRESSE... qui sait que DIEU Y FAIT QUELQUE CHOSE...

    Peuple EN MARCHE, sûr du SUCCÈS de ce que DIEU PRÉPARE...

    Peuple de l'ESPÉRANCE.

    L'humanité possède un "À VENIR"

    L'Humanité ne va pas vers une impasse....

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

    "Juda, tes frères te rendront hommage.... Juda, mon fils, est un jeune lion...."

    Le Hommes seuls ne font pas l'Histoire : DIEU INTERVIENT avec TOUTE SA LIBERTÉ !

    Car ce n'est pas l'aîné de Jacob : Ruben, ni le seconde Siméon, ni le troisième Lévi.... qui HÉRITERONT DE LA PROMESSE... mais le quatrième fils de Jacob : JUDA !

     

    C'est DIEU QUI A CHOISI :

    Apocalypse le dévoile (Apocalypse 5,1-10 : à lire pour une meilleure compréhension)

    "Voici que le Lion de la Tribu de Juda a vaincu" (Le Christ !)....

    Le Lion, c'est le symbole du Messie (Genèse 49,9-12) comme l'Agneau est le symbole du Messie dans le Nouveau Testament ...

    Jésus naîtra de la "Tribu de Juda", en Judée, à Bethléem.

    Dieu a un "dessein" pour chacun de nous !

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     "La royauté n'échappera point à Juda, ni le commandement à sa descendance, JUSQU'À ce que "VIENNE CELUI À QUI LE POUVOIR APPARTIENT, à qui les peuples obéiront..."

    Prophétie de Jacob !

    Un DESCENDANT de Juda règnera non seulement sur les autres tribus du Peuple de Dieu, mais SUR TOUTES LES NATIONS !

    Un "SAUVEUR" naîtra de la Famille de Juda ! (Matthieu 2,6)

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

    Bien sûr, nous savons que la Prophétie a été réalisée : le Christ est venu !

    Mais la même espérance profonde nous habite :

    "SON RÈGNE N'AURA PAS DE FIN...."

    Et nous aussi, nous attendons :

    "QUE TON RÈGNE VIENNE, sur la Terre comme au Ciel.... !" (prière du Notre Père) 

     

    Oui, c'est le Christ, immolé et vainqueur, qui est le seul capable de nous dire la signification de ce que nous vivons.

    L'Histoire de l'Humanité prend sa seule et définitive signification dans le Christ Jésus : il est la CLÉ DE L'HISTOIRE DU MONDE !

    Sans Lui, le Monde n'a pas de sens !

    Sans Lui, la Création toute entière devient comme un livre "écrit à l'intérieur et à l'extérieur", mais indéchiffrable, illisible, incompréhensible ! (Apocalypse 5,1-10)

    Car l'Humanité ne va pas vers l'anéantissement, vers la mort, vers les catastrophes....

    1) mais vers le Salut, vers le "Rachat",

    2) vers la "vie pour Dieu, près de Dieu" d'hommes venus de tous les horizons, de
         toutes races, de toutes cultures.

     

     (D'après "La Parole de Dieu pour chaque jour" Noël Quesson)

     

     

     

     Pour les personnes qui souhaitent approfondir :

     

    Quelques éclaircissements

     

    Dans une contrée qu'il nomma Bethel (Maison de Dieu), Jacob rencontra Dieu et devient un Homme Nouveau, laissant Dieu diriger sa vie.

    Jacob eut 2 femmes : Léa et sa soeur Rachel (celle qu'il aimait !... Léa lui étant imposée comme 1ère épouse par son beau-père car elle était l'aînée...)

    Juda (fils de Léa)  et Joseph (1er fils de Rachel) furent préférés à Ruben son aîné, parce que Dieu savait qu'ils mèneraient une vie beaucoup plus pieuse que Ruben, enclin à la convoitise et "impétueux comme les eaux", c'est à dire instable "car comme l'eau qui bout sur un feu, mais qui se refroidit vite quand on la retire de la flamme" (Genèse 49,3-4)

    (Le Livre de la Genèse raconte que Joseph est l'un des douze fils de Jacob et le premier des deux fils (avec Benjamin) de Rachel. Il est vendu en esclave par ses frères jaloux, mais devient l'homme le plus puissant d'Égypte à côté de Pharaon)...

    Siméon et Lévi (Fils de Léa) étaient particulièrement cruels, violents, meurtriers et colériques (Genèse 34,25)...

    A cause des péchés de ses 3 frères, Juda héritera donc des bénédictions du droit d'aînesse qui, en l'occurrence, était l'honneur d'être le père de la Tribu où naîtra "le Roi des Rois, le Seigneur des Seigneurs"....

    Le nom de Juda signifie "Louange" !

    (Sa mère loua le Seigneur quand il naquît ... et son père, Jacob, dit que les frères de Juda lui rendront hommage...)

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

    Cette Prophétie étant exprimée en Egypte, la signification de :

    "Lion couché" = symbole du droit à régner des pharaons...

    La postérité promise par Dieu à Abraham passe donc par Isaac et Jacob qui en héritèrent... puis à Juda ...

    Jésus est représenté en Apocalypse 5,5 comme :

    "Le Lion de la Tribu de Juda"

    Les prophéties de Jacob indiquent donc clairement La Louange qui viendrait sur Juda et la Tribu de Juda (Apocalypse 5,11-13) ... jusqu'à ce que vienne le "Schilo" (verset 10... Schilo signifiant "pacifique" - un des titres prophétiques de Christ par Esaïe (9,6) : "Prince de Paix" !

     

    Le Tout-Puissant voit mieux que nous les pensées de notre coeur !

    Mais cette Prescience du Père éternel ne nous ôte pas notre libre arbitre ! Nous avons la possibilité de choisir la destinée de notre âme...

    Sauf que Dieu connaît à l'avance notre choix !

    Alors Il appelle ceux qui L'aiment et lui resteront fidèles à un SERVICE SPÉCIAL DANS SON PLAN DIVIN !

    Son Plan est d'une grande portée et global !

     

     17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

    CAS UNIQUE DANS TOUTE L'HISTOIRE DU MONDE :

    L'ATTENTE D'UN MESSIE !

     

    A cause de nombreuses prophéties reçues par une longue série d'Hommes pendant des siècles,

    On attendait ardemment la VENUE d'UN MESSIE !

     

    La Ste Vierge Marie attendait en son Coeur ce Messie tant désiré par son peuple...

    Petit peuple ballotté par l'Histoire, qui a survécu à toutes les confrontations avec les Empires voisins...
    et qui sera finalement dans l'Avenir le seul peuple résistant à la dissolution du monde antique, en conservant intacte son identité et en gardant toujours la certitude inébranlable d'être l'instrument d'un destin éternel, aux dimensions du Monde....

    Ces prophéties sont incroyables, car elles définissent d'une manière surprenante le portait de l'ATTENDU de sa naissance, de sa vie, de sa mort, de sa mission et de son destin...

    La toute première Prophétie se trouvant donc dans ce passage de la Genèse 49,1-10 avec Jacob....

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

    Aux temps de la Ste Vierge, Hérode 1er vient d'être nommé Roi de Judée... Il s'est converti au Judaïsme, mais est ami des Romains....
    La Judée devient une province vassale de Rome jusqu'à la destruction de Jérusalem en 70 après JC.

    Bizarrement, à sa nomination (de Hérode 1er), Jérusalem est secouée par un tremblement de terre causant plus de 10 000 victimes !

    L'autorité passe donc aux romains et le sceptre royale s'éloigne définitivement de Juda....

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

    2 siècles avant Marie, Daniel prophétise que "la vision des nombreux Prophètes prendra fin dès que le Christ aura "reçu l'Onction" et le Nouveau Monde adviendra ! (Chapitre 9 de Daniel).

    "Et que Le Christ naîtra pendant une longue Paix.... "

    Ainsi que l'a prévu Daniel  : le Prince de Paix est né pendant une longue trêve, JAMAIS ENCORE VUE, de 25 années de Paix.... au temps de la PAIX d'AUGUSTE ! 

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

     

    Il est d'ailleurs surprenant de constater que les Païens ainsi que les Romains.... attendaient eux aussi un "Dominateur du Monde" venant de Judée, raconté par les "journalistes" de l'époque : Tacite et Suétone !

    Les Romains étaient effectivement en ébullition à l'approche de ce que nous appelons "le 1er siècle" !

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

    Aux temps de la Ste Vierge était également annoncé, par l'oracle de la Sybille de Cumes, un enfant merveilleux qui "apportera l'Âge d'Or" ...(l'Age de l'Amour : l'Or symbolisant l'Amour)

    "Voici venir la Vierge, et le règne de Saturne. Voici descendre du ciel une race nouvelle. Un enfant nouveau né sous le règne de l'empereur Auguste éliminera la génération de fer et suscitera par tout le monde une génération d'Or..."

    Et Jésus est effectivement né sous le règne de l'Empereur Auguste !

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

    Il y avait donc une polarisation de l'attention, le sommet d'une attente JAMAIS VUE dans l'HISTOIRE du MONDE aux alentours précisément des années où Jésus apparut.

     

    "Les Temps, prophétisés par Daniel, se sont accomplis

    et le règne de Dieu s'est approché" (Marc 1,14).

     

    17 décembre - GENESE 49,1-2 ; 8-10

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires